Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
opinionMinoritaire

Des pistes de lecture pour vous, pour moi une sorte de mémoire externe, publique celle-là, mais qui sait pour combien de temps...

Beaucoup d'aurait, z'ont raison...

Publié le 18 Mai 2014 par Djef Bernier in Société, opinion

"D’après un rapport administratif, c'est le 16 avril qu'aurait été enregistrée la date à laquelle l’île sicilienne fut touchée par l’épidémie. S’il prenait quartier en Italie, le virus Ebola extrêmement contagieux (une simple poignée de main suffit à la transmission) passerait en France et sur tout le continent très rapidement."

"En Italie, ces derniers jours, l’inquiétude grandit face aux conséquences sanitaires du déferlement actuel des clandestins."

Espérons que tout ça ne nous empêchera pas de veauter... Cela dit :

"Il semblerait que les autocars, loués par l’administration à des compagnies privées, soient employés indifféremment pour le transfert des clandestins en centre d’accueil le soir et pour les sorties scolaires. Sans vouloir dramatiser il va de soi que la situation sanitaire des clandestins est aléatoire."

Un article assez court mais qui ne se prive pas de mettre la situation en perspective, je vous en laisse surprise.

Dans toute l'Afrique, l'appel d'air a été entendu et les réseaux de passeurs font actuellement la richesse de toutes les tribus du nord de la Lybie ou des pécheurs maghrébins.

Actuellement et depuis un bon paquet d'années à en croire les stats du tourisme social en France, les states et les procédures...

Et si d'aventure vous avez du temps à perdre pour voir que l'Europe joue avec la dette les peuples mais aussi les mots, attention les yeux... Un extrait pour vous dérouter sans en avoir l'air

Dans une atmosphère de crise, les réflexions protectionnistes sont omniprésentes et quoi de plus facile que de prendre l’étranger comme bouc-émissaire. La même tonalité sous-tend l’appel adressé aux Etats membres d’origine, « afin qu’ils améliorent les conditions de vie locales des personnes concernées ». N’est-ce pas simplifier l’équation outre mesure, et ignorer des facteurs tels que les disparités économiques, les bénéfices tirés d’une main-d’œuvre bon marché, les déficiences au niveau de la solidarité, les retards structurels, etc. ? In fine, le langage usité comporte un déplacement de la responsabilité du pays d’accueil vers le pays d’origine.



La Commission européenne restera probablement réservée à ce sujet[...]

Plus sérieusement, il faut que je retrouve ce blog qui fait la liste des possibles en matière d'immigration pas chère, légale pour ainsi dire et qui personnellement m'a fait tourner la tête, au point de ne pas le "linker" tout de suite, mea culpa. Quand on a pas de tête...

Pour finir un bout de commentaire de chez les Lupus qui me semble tout à fait refléter la lucidité et l'air du temps, Ebola ou pas.

"

En État de guerre, il n’y a pas de démocratie, de libertés, juste des couvre-feux et les peuples sont toujours les premières victimes.

C’était en entre 2008 et 2010, que la société civile aurait dû intervenir pour stopper la dérive des fraudeurs et imposer le rétablissement des principes élémentaires d’une République Démocratique.

Aujourd’hui c’est trop tard, la fourmilière humaine, notre architecture, nos structures sont désorientées, nous savons que les pouvoirs publics ne sont pas nos alliés et que les responsables sont aux abris.

La panique se ressent, mais ne s’affiche pas encore alors que les dérèglements s’amplifient. L’étau se ressert. Il devient urgent de ballonner les outils de communications. Voilà les enjeux actuels que vous constatez ces derniers temps. C’est encore plus terrifiant, impensable, hégémonique et hors constitutions.

"

Au plaisir de vous lire pendant qu'il en est encore temps

Commenter cet article

Carine 19/05/2014 01:54

On va tous mourir !
C'est pire que le sida, cette horreur, mais chut, faut pas en parler, car c'est stigmatisant une maladie qui nous vient d'Afrique.
Fopagénéraliser !
Fopaaffoler Germaine !

Djef Bernier 19/05/2014 01:57

Mais faut quand même parler un peu d'autre chose que des zléxions du 25, non ?
S'ils pouvaient attendre la venue de ma ptiote pour ses vacances d'été avant de couper la chique aux avions ce serait top mais à part ça j'ai un voisin pilote d'éhlico en Afrique qui revient régulièrement... Tu sais que si y z'arrêtent les chemtrails on va le sentir passer le réchauffement ?

annuaire des blogs gratuit