Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
opinionMinoritaire

Des pistes de lecture pour vous, pour moi une sorte de mémoire externe, publique celle-là, mais qui sait pour combien de temps...

Le souci avec les abeilles selon Jacques Fabry

Publié le 12 Avril 2014 par Djef Bernier in revue de presse

Je vous livre un commentaire tout à fait déstabilisant, il s'adresse à un étudiant en environnement...

Au final cela me semble toucher aux Chemtrails, en tous cas à la pollution due aux avions.

Le souci avec les abeilles selon Jacques Fabry

Je suis neutre dans les controverses touchant à la santé de l’abeille car j’invite à prendre conscience que les abeilles en bonne santé sont les principales victimes des chutes et des difficultés d’orientation qui entraînent des mortalités excessives, des traumatismes physiques, du stress, de l’épuisement, des difficultés pour le vol nuptial ou encore des famines et finalement l'effondrement de la colonie.
Je tiens le même discours aux apiculteurs, aux scientifiques, aux politiques et aux industriels de la chimie : Tant que les abeilles resteront désorientées par une lumière de plus en plus inadaptée à leur vision il ne sert à rien de dépenser des sommes folles pour couper les abeilles en quatre, en faire de la bouillie, les équiper de puces électroniques, lutter contre le varroa, interdire les pesticides, planter des petites fleurs, encourager l’élevage des reines, lancer des jeunes dans l’apiculture, ou espérer créer une super race.
Pour dépassionner le débat autour de la disparition des abeilles, pour clarifier la situation, il serait sans doute préférable d’oublier un temps les abeilles pour regarder voler et chuter les mouches ou tout simplement s’intéresser à ce que sont devenues la luminosité et la nébulosité dans notre environnement quotidien.
Cordialement
Jacques Fabry

Commenter cet article

le brebis galleux blog 16/04/2014 08:38

Il devrai l'écrire plus clairement !

NOURATIN 13/04/2014 09:40

Il conviendrait d'étudier sérieusement la question. Je n'ai pas constaté grand chose, en termes de luminosité et de nébulosité, sauf au dessus de l'aéroport où flotte en permanence un nuage gris-marron du plus malencontreux effet. Ce n'est sûrement bon ni pour les abeilles, ni pour personne.
Amitiés.

Djef Bernier 13/04/2014 09:48

C'est sûrement bon à quelque chose, alors une observation du monsieur qui s'intéressait déjà à cela au moment de l'éruption du volcan en Islande dont il faut taire le nom : le phénomène de faux bleu aurait reflué ; comme tu le vois sur mon fond voilà du bleu pas trop embêté par l'avionie. Merci de ton assiduité. Au plaisir de te lire, je te signale à tout hasard que sur le grand réveil de wordpress Valls est peut-être, mais peut-être pas... Va voir ça vaut le clic

annuaire des blogs gratuit