Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
opinionMinoritaire

Des pistes de lecture pour vous, pour moi une sorte de mémoire externe, publique celle-là, mais qui sait pour combien de temps...

Journal du paradis (17 février 2014)

Publié le 18 Février 2014 par Djef Bernier in Tahiti, revue de presse, réchauffement climatique

Peut-être savez-vous comme moi mon bon ami cher lecteur que la France s'est un peu désengagée du soutien logistique aux îles dont Tahiti durant sa seconde guerre mondiale. La nature ayant horreur, ce sont les américains qui s'y sont collés. Les traces de cette influence méritent à elles-seules un sacré billet mais pour ce qui m'occupe aujourd'hui, je veux vous dire qu'on aime bien les américains dans ce coin de France.

Alors la polynésie comme son nom l'indique c'est français mais c'est surtout un petit bout de multiculturalisme qui ferait blêmir les rares touristes qui s'y risquent ; si en prime bien sûr tout ça pouvait d'une manière ou l'autre leur apparaître, ils diraient qu'ils voient des choses pires tous les jours et ils auraient raison. Heureusement ils sont plus occupés à trouver les prestations hôtelières inadaptées pour les plus polis, plus tendus à rentabiliser le séjour de toute une vie... Eh oui la statistique dit qu'on ne vient qu'une fois et pour ceux qui ont pris l'habitude de nous honorer de leurs devises ce sont dans une écrasante majorité des familles de militaires. Ces dernières années y'en a un paquet qui ont été redéployés, les cassandres attendent toujours les contreparties qu'elles avaient arrachées durant le déménagement.

Ah quelle affaire ce tourisme, si vous cherchez un article dans le journal du paradis qui vous informe du rapport de la cour des comptes sur l'échec des stratégies polynésiennes à attirer un nombre plus massif de consommateurs de cette industrie qui remplit les avions, arrêtez-vous net, mieux vaut consulter le rapport.

Parce que j'en ai eu un sous les yeux, certainement à cause de l'épaisseur du dit rapport ce bon article vous "propose", il vous propose tout de go d'en prendre un ...au hasard, si si. Tiens ! Prenons l'incompétence des chargés de la promotion, chiffres à l'appui pour bien jauger tout çà. Pas de quoi s'alarmer car le président a repris les choses en main. Flosse le retour, Bye bye Temaru, à quand l'ONU viendra contre attaquer ça c'est flou, mais les dix années sous notre bon père indépendance Oscar Manutai Temaru ont fichu la pagaille dans ce qu'avait en son temps entrepris de monter Gaston Flosse et son ami Jacques Chirac qui, si je m'en souviens en tous cas lui paraît que non, a fait un tir ou deux avant d'en terminer avec l'expérimentation, et l'avalanche de fric juste pour consommer. On a pas fini d'en reparler et s'il fallait ajouter un peu de grain pour camper chacun sur son petit bout de terrain vous avez une femme militaire qui a osé dire que les polynésiens devraient être fiers de cette période. C'est la militaire en chef et le moins que je puisse dire pour m'en faire simple média c'est qu'elle s'est lancée dans un exercice de pédagogie pas vraiment digne de l'école de guerre. Ce n'est pas trop mis en avant, ce n'est pas ce qui est martelé par tous les concernés attaqués dans leur dignité, leur statut... La dame aux cheveux courts gris poivre a centré son message sur cette formule simple mais puissante : quoiqu'il en soit il faudra bien avancer.

Heureusement que je tourne le plus souvent le dos à la télévision parce que le débat va encore s'y inviter pour affoler les promoteurs sur le risque Futuchimesque ; c'est que nous avons des puits de plutonium dans le lagon. Eh oui, première nouvelle. Entre autres...

Rien n'est plus vrai ici, lorsque son seul outil est un marteau tout ressemble à un clou. D'ici à ce qu'on leur coupe le micro, ceux qui ont lu les précédents éditions de ce présent témoignage de lecteur, ceux-là ont eu un aperçu de la qualité que nos messagers, du goût qu'ils ont, tout indépendantistes qu'ils sont, pour le mélange. Pour le moment y'a du biscuit dans la presse pour rester passionné, pas toujours subliminal.

Je vous ai sélectionné au centre de notre bon journal du paradis la page Asie pacifique où nous avons régulièrement des nouvelles de John Kerry. J'aurai l'air de faire du second degré aussi je vous en demande bien pardon car c'est un article fort intéressant de mon point de vue minoritaire.

Il faut tout de même que je vous prévienne si vous avez des choses urgentes à faire. La principale information n'est pas dans le titre. Un sacré titre que voici :

Climat : Kerry plaide pour une action

C'est signé AFP

Il s'agit d'un discours fait devant des étudiants. Durant quoi notre Kerry si j'en crois ce que je lis les a avertis qu'ils sont en première ligne face au réchauffement climatique et la montée des eaux de la mer. Il aurait cité des experts qui prédisent 1 mètre d'ici la fin du siècle, oui oui celui qui vient de commencer. La moitié de Jakarta pourrait y passer ( une ville de là-bas j'imagine) et ça coûtera des milliards (de dollars) entre parenthèses dans le texte.

Un peu de gras pour commencer le deuxième paragraphe, L'indonésie, c'est 17 000 îles. Un archipel qui est un des principaux pays émetteurs de gaz à effet de serre en raison de la déforestation. Oups les States en flagrant délit de leçon de morale durant que d'autres nettoyent la maison. Stoppez le neurone, Kerry a prononcé ce discours après s'être rendu dans la mosquée la plus vaste du sud-est asiatique.

Voilà qui est plus clair vous en conviendrez. Les américains aiment les trucs grands, c'est le continent des superlatifs.

Je ne sais pas vous mais moi j'en suis à la moitié de l'article et j'apprends que Washington et d'autres pays occidentaux ont souvent qualifié l'Indonésie de "passerelle" entre eux et le monde musulman.

Bon j'ai commencé, peut-être que plus loin...

Un peu de gras pour commencer le troisième paragraphe, Barack aussi est venu enlever ses chaussures en 2010... Le président au nom indactylographiable était trop occupé pour recevoir notre John Kerry qui est allé donc voir le ministre des affaires étrangères avant de s'envoler pour Doha

Raté, non c'est dans le sous-titre que vous avez "l'info".

C'est de Jakarta que Kerry a appelé la communauté internationale à faire plus dans la lutte contre le réchauffement climatique, qualifiant celui-ci "de plus grande arme de destruction massive". Spécial dédicace à Sadam.

Ah les actions sont donc dans l'encadré sous la photo, obligé : La Chine et les Etats-Unis vont collaborer sur le changement climatique. TADA ! Ils vont échanger des informations pour mieux lutter ; ensemble ils construisent des diesels propres.

Je sais pas vous mais ça donne envie d'aller surfer sur le bandeau Yahoo et matter des vidéos.

C'est même pas des moteurs à air comprimé ? ... Non non, pas encore, on est pas prêts. Ce doit être un projet pas good voyez son président qui se suicide la veille du lancement, bon je sais y'en a plein qui se suicident, suffit de lire les infos pendant quinze jours non stop pour le savoir... Mais çà la fout mal pour la promotion.

En plus un moteur à air comprimé avec tout cet effet de serre, mieux vaut continuer dans le vroum vroum....

On nous met des guillemets pardonnez leur la répétition ils ont tellement de place à tartiner de caractères...

La Chine et les Etats-Unis vont accentuer leurs efforts pour échanger des informations et discuter des politiques qui nous aideront à être capables de développer des normes destinées à être annoncées l'an prochain dans le cadre de l'accord sur le changement climatique.

AFP donc

Voila voila j'ai pas encore appris à mon fiston ce que c'est qu'une circonvolution. C'est pourtant noyé dans le texte : L'administration Obama tente de réparer les dégâts commis dans les relations entre les EU et les musulmans depuis le début des années 2000 (sûrement le bug).

Ce journal est excellent, je vous laisse un peu de répit avant d'en venir à notre ineffable répondeur. Vous ne perdez rien pour attendre.

Au plaisir de vous lire.

Commenter cet article
annuaire des blogs gratuit