Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
opinionMinoritaire

Des pistes de lecture pour vous, pour moi une sorte de mémoire externe, publique celle-là, mais qui sait pour combien de temps...

Concernant le vote, la France manque-t-elle d'études ou d'analystes ?

Publié le 29 Janvier 2014 par Djef Bernier in opinion

Ben ça alors ami lecteur voici que le sujet est grave mais qu'une étude américaine perce un mystère qui moi ne m'a jamais paru mystérieux, à l'inverse de bien d'autres choses dont je ne peux pas encore parler, c'est comme coucher mieux vaut se connaître un peu mieux ; encore que depuis quinze jours j'ai pris quelques risques...

Parlons du vote, pourquoi les gens votent-ils ? La réponse est consternante, certainement ne va-t-elle qu'à moitié vous surprendre mais je vous laisse découvrir çà...

Les analyses voient que le vote blanc est plus intellectuel, l'abstention plus revendicative, le vote nul plus provocateur. Le vote blanc et nul peuvent être, toutefois, considérés comme de l'abstention forcée.

Dans les milieux ruraux où le poids du "qu'en dira-t-on?" poussent les électeurs à se montrer sur le pas de l'isoloir plutôt qu'à la plage. Voter blanc ou nul plutôt que faire ce choix si difficile (utile au plus grand nombre?) est bien improductif à l'égard de ces héros qui cherchent la reconnaissance par le suffrage. M'enfin ensuite ils se renient et font comme les autres, en moins bien au début, pareil à la fin et s'ils peuvent ils se représentent. Charité ordonnée commence par soi-même, ils confondent tous servir et se servir.

Dans la fonction publique, et autres structures politisées, par peur de représailles il est difficile de ne pas militer en faveur de ce devoir citoyen, quand en plus l'argumentaire est à la portée du premier venu pourquoi mentir ?

la loi prête à être définitivement adoptée admet un comptage particulier des votes blancs sans pour autant les intégrer dans les suffrages exprimés.

http://www.slate.fr/story/81667/vote-blanc

Intermède vécu et révélation fracassante

Dans cette île que je peuple les élections sont le moment de jouer une farce haute en couleurs à notre démocratie décadente. Ici le secret du vote est une notion stupide, si personne ne vous dira qu'il a été acheté aucun candidat sérieux ne laisse ses fans le ventre vide, ou encore venir voter par leurs propres moyens, ces jours-là les bus ne chôment pas.

Ceci à de nombreuses implications dont tout le monde s'arrange mais je ne vous cache pas que c'est toujours triste de voir les gens déconfis après l'évaporation des bulles. Ils ont au bord des lèvres des "on n'est pas prêt de m'y reprendre", "peut toujours courrir pour que je vote à nouveau pour lui","un menteur qui nous fait croire qu'il va nous donner du travail","pas intérêt à revenir nous voir pour sa réélecture" etc...

Le nouvel élu a beau jeu de s'enfermer pour travailler, vraiment !

Il y a quelques années j'étais en train de tenir compagnie à deux amis durant leur travail de restauration, les clients viennent commandent, repartent. C'est une veille d'élection, rien de bien spécial pour nous trois, à part que nous savons qu'il y aura une foule avinée bruyante et multicolore (orange, bleu, violet, rouge et blanc, et une ou deux que j'ai dû oublier) aux alentours du gymnase..

Une dame dans la quarantaine récupère son plat à emporter et l'emporte en disant "et votez bien" au lieu de "merci, bonne soirée". Là j'avoue que mes deux commerçants amis m'ont choqué, naïf que je suis, ils répondent un truc du genre "oui madame".

Etant donné un penchant pour l'extravertion et aussi que je n'aime pas les mascarades j'ai fait une saillie monstrueuse :

Vous n'allez pas dire à cette dame que vous n'irez pas voter ?

C'est pas beau de mentir, sauf pour l'argent bien sûr et qui sait si cette dame est jamais revenue leur commander à manger, en tous cas elle est restée un moment pour nous expliquer, en substance, qu'elle était comme nous avant, mais que maintenant qu'elle est plus adulte, elle est changée. Sûrement que ça nous arrivera hein, à nous aussi.

Voilà où nous en sommes, le vote pour se sentir exister... J'ai maintenant l'âge de cette dame, faut croire que ça marche, j'ai failli m'inscrire à ma mairie en vue des européennes.

Et puis non, je reste non inscrit.

Cela dit la politique est un reniement de l'humain fort intéressant. Si vous pensez que l'abstention ne fait pas avancer le schimilibinblick, je vous conseille une expérience inédite, pour le bien des générations futures, de voter pour l'UPR de François Asselineau aux européennes. Il est un conférencier hors-pair et sauf à changer il ne bande que pour le destin de la France, il se réclame du CNR d'après guerre, c'est franchement bien.

Ci-dessous une aide à la navigation, un peu caustique, attention aux commentaires de cette lettre ouverte, ça fait mal aux yeux.

Ce monsieur n'a pas réussi à avoir les parrainages nécessaires pour la dernière course à la présidentielle, mais voyez le résultat... Et qui sait si DSK eût pu mieux faire ?

En tous cas voilà un site qui mérite le passage, et même le repassage. Je ne sais pas pour vous mais moi ça me donne le sentiment que les choses progressent...

J'en veux pour preuve le compte à rebours qui semble évacuer l'idée de sa réélection. Allez-y faire un tour, y'a aussi de bonnes photos.

Dans le blog associé du Barbier Bashing, sport extrêmement compliqué mais à mon humble avis, si l'intéressé lisait il tomberait vite l'écharpe...

Bon vote !!

Commenter cet article
annuaire des blogs gratuit